Sahel : la production céréalière brute estimée à 54,6 millions de tonnes

DAKAR, 19 mars (Xinhua) — La production céréalière brute de la campagne 2012/2013 au Sahel et en Afrique de l’Ouest est estimée à 54,6 millions de tonnes, selon un document de AGRHYMET, institution spécialisée du Comité de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS).

Selon un document reçu par Xinhua, la production céréalière a connu une hausse respectivement de 16% par rapport à 2011/2012 et de 1% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

“Tous les pays ont connu un accroissement de la production par rapport à la moyenne à l’exception du Nigéria (-8%). Le maïs avec 17,6 millions de tonnes est en progression de 30% par rapport à la moyenne quinquennale. La filière maïs s’affirme de plus en plus comme une filière marchande dans l’espace ouest africain”, note le texte.

Au Sahel, cette production céréalière est de 22,5 millions de tonnes et elle est en hausse de 37% par rapport à la dernière campagne agricole et de 34% par rapport à la moyenne des cinq dernières années, poursuit le texte.

“Le Niger, le Burkina Faso et le Tchad dégagent des excédents céréaliers contrairement à l’année dernière. Le Sénégal et la Mauritanie enregistrent une forte hausse de productions céréalières (50%) par rapport à l’année dernière”, souligne le document.

Il précise que cependant, les stocks publics et privés ne sont pas reconstitués à leur niveau optimal en raison de leur épuisement en 2012, du manque de financement et du lancement encore timide des appels d’offre des offices dans les pays.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :