Sahel : “J’ai foi en l’avenir de notre organisation et de nos pays “, Idriss Déby Itno

Sahel : “J’ai foi en l’avenir de notre organisation et de nos pays “, Idriss Déby Itno

Le président de la République Idriss Déby Itno a été désigné président de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS). C’est à l’issue du 19e sommet tenu par visioconférence le 20 juillet.

Le président Idriss Deby Itno s’engage à ce que le CILSS oeuvre en faveur des populations. « Nous avons conscience des défis qui nous attendent en dépit des progrès énormes enregistrés de nos atouts et de nos avantages comparatifs », a-t-il déclaré. Des défis qui selon le président Deby sont autant importants eu regard au difficile contexte économique et financier exacerbés par la situation liée à la pandémie du coronavirus. “J’ai foi en l’avenir de notre organisation et de nos pays”, a lancé le président Deby.

Il rassure par ailleurs ses homologues et toute la communauté du CILSS que les acquis obtenus seront consolidés et renforcés pour permettre à l’organisation de jouer pleinement son rôle en faveur des populations du vaste espace géographique.

Au sujet du développement des espaces partagés du (CILSS), le nouveau président, Idriss Déby Itno a fait savoir que cela doit rester une priorité pour chacun des Etats. Il appelle ses pairs à la détermination afin renforcer la coopération pour une résilience plus accrue des nations. « Notre espace s’est élargi au regard de sa nouvelle configuration géographique. Nous devons donc mutualiser nos efforts dans la perspective de la redynamiser de cette grande organisation », a-t-il déclaré.


Pour la validation, l’adoption et les nouvelles actions à entreprendre, le président informe qu’il veillera personnellement à leur application dès l’adoption de la feuille de route budgétisée. Ainsi le nouveau président de la conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement du (CILSS), Idriss Deby Itno, a annoncé le programme qui fera l’objet des préoccupations au cours de son mandat de trois ans.

Il s’agit de la préservation et la conservation de l’environnement en perpétuelle dégradation ; la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle ; l’accroissement des échanges transnationaux et le renforcement de la coopération stratégique du CILSS.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :