Sahel: 650 personnes mortes dans la zone des trois frontières depuis le début de l’année (ONU)

0
589
Des terroristes dans le Sahel

L’insécurité devient le lot quotidien des habitants de la zone des trois Frontières dont le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Malgré cette situation d’inquiétude, les opérations humanitaires se poursuivent.


Inquiétante, la situation dans la zone des trois Frontières (Niger, Mali et Burkina Faso). ” Le contexte humanitaire dans la zone transfrontalière entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger continue de se détériorer “, a indiqué OCHA, l’agence de l’ONU en charge des affaires humanitaires, dans son dernier bulletin humanitaire. Et selon l’ONU, les tendances sécuritaires montrent une augmentation continue du nombre d’incidents dans la région.


292, c’est le nombre d’incidents enregistrés par les organismes humanitaires depuis le début de l’année, dans cette zone. “Ces incidents ont entraîné la mort de 650 personnes”, déclare l’ONU.


D’après l’Organisation des Nations-Unies, 5,2 millions de personnes sont en insécurité alimentaire aiguë. “Dans ces conditions, l’aide humanitaire est essentielle pour 10,8 millions de personnes. Cependant, seuls 22 % des fonds nécessaires à la réponse ont été reçus”, précise l’ONU.


On compte près de 2,4 millions de personnes déplacées à l’intérieur de ces trois pays qui sont: le Niger, le Mali et le Burkina Faso.


Malgré la complexité de cette situation, les opérations humanitaires se poursuivent, notamment au Burkina Faso où les attaques des groupes armés contre les forces de défense et de sécurité sont récurrentes.

Laisser un commentaire