lundi 15 août 2022

Renforcement de la sécurité alimentaire : l’Union africaine étend ses assurances aux secteurs de l’agriculture et des énergies renouvelables

L’African Risk Capacity (ARC), une agence spécialisée de l’Union africaine (UA), a annoncé mardi qu’elle accorderait des couvertures d’assurance aux secteurs de l’agriculture et de l’énergie verte du continent.

Lesley Ndlovu, PDG de l’ARC, a déclaré lors d’un forum continental à Nairobi, capitale du Kenya, que son institution proposerait des assurances couvrant les pertes des agriculteurs contre les domaines communs liés aux conditions météorologiques de la sécheresse, des inondations et des cyclones tropicaux.

“Nous assurons des cultures de base telles que le blé et le maïs, des cultures de rente notamment le cacao et des produits d’élevage, afin de renforcer la sécurité alimentaire en Afrique”, a déclaré M. Ndlovu lors de la 48e Conférence de l’Organisation des Assurances Africaines.

Actuellement, 35 pays membres de l’UA ont rejoint l’African Risk Capacity.

Cette couverture d’assurance a pour but de permettre aux populations affectées par des catastrophes naturelles de disposer des moyens financiers pour se reconstruire après une catastrophe, a indiqué M. Ndlovu.

“Notre rôle est de compléter les efforts du gouvernement qui est le plus grand investisseur du secteur agricole par le biais de différents programmes de subvention, mais aussi de protéger les communautés les plus vulnérables”, a-t-il observé.

Lire aussi : Agriculture : les jeunes Africains n’exploitent pas les technologies et les innovations faute de financement

Cette organisation panafricaine fournit des couvertures d’assurance aux producteurs agricoles par l’intermédiaire des gouvernements, des agences humanitaires, mais aussi directement aux agriculteurs par le biais de partenaires locaux.

M. Ndlovu a révélé que son agence fournirait une couverture d’assurance pour accroître l’accès aux sources d’énergies renouvelables en Afrique.

Le secteur africain de l’énergie a besoin de catalyseurs étant donné l’énorme déficit de production d’électricité de la région, a-t-il indiqué.

“Nous travaillerons à renforcer la production des sources d’énergie solaire, éolienne, et hydroélectrique”, a-t-il ajouté.

Lire aussi : Sécurité alimentaire : les pays africains invités à promouvoir une agriculture inclusive et transformatrice

Laisser un commentaire

économie

Egypte : au moins 41 morts dans l’incendie d’une église à Gizeh

Au moins 41 personnes ont été tuées et 12 autres blessées dans un violent incendie qui s'est déclaré dimanche dans une église copte dans...

Dispense d’une année de la patente pour les entreprises nouvellement créées (ministère des Finances)

Un document intitulé '’ une génération de mesures fiscales pour l’investissement et le développement inclusif’’ du ministère des Finances et du Budget dévoile des...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
886 votes · 887 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité