RDC : liberté provisoire pour Jean Pierre Bemba

RDC : liberté provisoire pour Jean Pierre Bemba

Après avoir été acquitté pour « crimes contre l’humanité » et « crimes de guerre » le 8 juin dernier, l’homme politique congolais, Jean Pierre Bemba vient de bénéficier d’une liberté provisoire accordée par la Cour pénale internationale (CPI). L’annonce a été faite en fin d’après-midi, ce mardi du 12 juin 2018. L’ancien vice-président de la République Démocratique du Congo a passé 10 ans de détention préventive à la Haye. Il était poursuivi pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis en Centrafrique dont il a été déclaré coupable le 21 mars 2016 et condamné à 18 ans de réclusion. Le fondateur du Mouvement de Libération du Congo (MLC) fait appel de cette condamnation le 28 septembre 2016 et est acquitté le 8 juin 2018. Il faut le préciser, cette liberté provisoire intervient alors que Jean Pierre Bemba est poursuivi dans un autre procès pour subornation de témoin.

Laisser un commentaire