La présidente de la transition centrafricaine reçue par le président français

Paris, 27 mai (Xinhua) — Le chef de l’Etat français François Hollande a reçu mercredi à l’Elysée la présidente de la transition centrafricaine, Catherine Samba Panza, selon un communiqué officiel.

Les deux chefs d’Etat ont discuté de l’évolution de la situation politique et sécuritaire en Centrafrique. Le président François Hollande “s’est félicité des résultats du forum de Bangui, qui marque un nouveau progrès vers la paix en RCA, notamment en matière de désarmement et de libération d’enfants-soldats”, a indiqué la présidence française.

M. Hollande a également noté les efforts des autorités de transition pour préparer les élections et instaurer des mécanismes permettant de lutter contre l’impunité.

Au plan sécuritaire, le président français “a constaté les progrès réalisés et a salué le déploiement effectif de l’opération des Nations Unies MINUSCA, qui permet la diminution progressive des effectifs de l’opération militaire française Sangaris”, a renseigné la présidence.

M. Hollande a par ailleurs réaffirmé au cours de cet entretien avec Mme Samba Panza le soutien de la France à la Centrafrique en matière d’aide humanitaire et d’action pour le développement.

“Les deux chefs d’ Etat ont constaté la parfaite coopération entre la justice des deux pays dans la conduite des enquêtes en cours”, selon la présidence. Une allusion aux accusations de viols commis par les militaires français sur des mineurs centrafricains lors de l’opération Sangaris.

Catherine Samba Panza était mardi à Bruxelles à une Conférence des bailleurs de fonds de la Centrafrique, avant de se rendre à Paris.

Mme Samba Panza a invité au cours de cette conférence la communauté internationale à respecter sa promesse d’aide à la Centrafrique pour pouvoir, entre autres, financer les élections et engager le programme de démobilisation des combattants.

L’ONU avait estimé l’aide humanitaire à la Centrafrique en 2015 à 613 millions de dollars. Mais seulement 21% de cette somme est disponible selon Mme Samba Panza.

La commission européenne a alors décidé au cours de cette rencontre de Bruxelles d’augmenter son aide à la Centrafrique de 10 millions d’euros à 72 millions d’euros. La France a également promis de verser 35 millions d’euros à la Centrafrique pour 2015.

La Centrafrique a été depuis 2013 le théâtre d’une guerre civile et religieuse qui a causé des milliers de morts et de refugiés et a nécessité une opération militaire française dénommée opération Sangaris.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :