Près de 3,5 millions d’enfants risquent d’être affectés par la malnutrition dans les pays du Sahel et d’Afrique de l’Ouest

Près de 3,5 millions d’enfants risquent d’être affectés par la malnutrition dans les pays du Sahel et d’Afrique de l’Ouest

Près de 3.5 millions d’enfants risquent d’être affectés par la malnutrition sévère d’ici la fin de l’année, selon les organisateurs d’une prochaine réunion du réseau de prévention des crises aliementaires dans la région du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest.

La 33e réunion annuelle du réseau de prévention des crises alimentaires, axée sur le thème : “Les approches innovantes et territoriales de sécurité alimentaire et nutritionnelle, prenant en compte la nécessité d’adapter les politiques et actions aux contextes et enjeux locaux”, se déroulera du 5 au 8 décembre prochain à Cotonou.

“Près de 3.5 millions d’enfants pourraient être affectés par la malnutrition sévère d’ici la fin de l’année. Les plans de réponse nationaux et régionaux, mis en œuvre avec le soutien des partenaires internationaux, ont permis d’améliorer la situation des populations vulnérables”, affirme un document distribué le 30 novembre par les organisteurs de la rencontre.

Au cours de cette réunion, les membres du Réseau vont examiner les résultats provisoires de la campagne agropastorale 2017-18 et analyser la situation alimentaire et nutritionnelle.

“Les productions agricoles 2017-2018 au Sahel et en Afrique de l’Ouest devraient être moyennement bonnes. Les marchés ont été bien approvisionnés pendant la soudure 2017”, souligne le document, qui précise que la situation alimentaire et nutritionnelle (SAN) s’améliore avec l’arrivée des premières récoltes, mais reste critique dans le bassin du lac Tchad, le nord du Mali et la boucle du Liptako-Gourma, en raison de la crise sécuritaire.

 

avec Xinhua

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :