Le Premier ministre libyen Ali Zeidan enlevé par un groupe d'hommes armés

Le Premier ministre libyen Ali Zeidan a été enlevé jeudi à l’aube par un groupe d’hommes armés à Tripoli. Selon le gouvernement, il a été “conduit vers une destination inconnue”.
Ali Zeidan a été enlevé dans la matinée du jeudi 10 octobre par un groupe armé à l’hôtel Corinthia de Tripoli, où il réside. Selon un bref communiqué du gouvernement publié sur son site internet, le Premier ministre libyen a été “conduit vers une destination inconnue et pour des raisons inconnues”. Les ravisseurs seraient d’ex-rebelles.
“Un grand nombre d’hommes armés sont entrés dans les lieux. Mais nous n’avons rien compris à ce qui se passait”, a indiqué un employé de l’hôtel. D’après CNN, Ali Zeidan a ensuite été emmené dans une des voitures qui l’attendaient en convoi devant le bâtiment, sans aucun coups de feu ni troubles.
Cet enlèvement intervient cinq jours après la capture à Tripoli d’Abou Anas al-Libi, un chef présumé d’Al-Qaïda, par un commando de forces spéciales américaines. Cette affaire a provoqué la colère d’ex-rebelles et de milices pro-islamistes en Libye.
Réunion du Conseil des ministres
Le gouvernement “soupçonne” deux groupes d’ex-rebelles, la “Chambre des révolutionnaires de Libye” et la “brigade de lutte contre le crime” – qui dépendent en théorie des ministères de la Défense et de l’Intérieur -, d’être derrière cette opération.
Un Conseil des ministres s’est réuni en urgence après l’annonce de l’enlèvement d’Ali Zeidan. “Le gouvernement et le Congrès général national (Parlement) vont traiter cette situation”, a ajouté le communiqué qui “appelle les citoyens au calme”.

Source: Jeune Afrique

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :