Pour Déby, “le Safagri constitue une vitrine de promotion de l’intégration africaine”

Pour Déby, “le Safagri constitue une vitrine de promotion de l’intégration africaine”

Pour le président Idriss Déby Itno, le Salon africain de l’agriculture (Safagri), ouvert ce mardi, pourra contribuer à consolider l’intégration africaine.

Le Salagri, qui est une véritable plate-forme d’échange et de partage, constitue une excellente vitrine pour promouvoir l’intégration africaine par le développement des marchés“. Idriss Déby Itno est en convaincu et l’a martelé, ce 12 mars, lors de son discours d’ouverture du premier Salon africain de l’agriculture, à N’Djamena.

Invitant les participants à “tirer le meilleur parti de ce salon au bénéfice des Etats et des populations“, le chef de l’Etat tchadien espère que “des relations fructueuses de partenariat se tisseront entre professionnels pour assurer la promotion des produits du monde agricole de notre espace continental“.

-> Lire aussi : au Safagri, des Tchadiens à la découverte des richesses agricoles d’ici et d’ailleurs

Appel aux “actions d’envergure”

Ce Safagri concerne principalement les 13 pays membres du Comité inter-Etat de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS). « Il est impératif que des actions et stratégies d’envergure soient développées à l’effet de stimuler les politiques nationales et régionales de transformation des chaines de valeur agricoles en Afrique de l’Ouest, du Centre et du Nord », oriente-t-il.

D’après Idriss Déby Itno, “il est indéniable que le thème de ce premier salon, à savoir la transformation des chaines de valeurs agricoles en Afrique, face aux défis économiques, climatiques et sécuritaires, est en totale adéquation avec les grandes ambitions du continent”.

Laisser un commentaire