Les pays d'Afrique et d'Asie réaffirment leur engagement pour une coopération renforcée

JAKARTA, 23 avril (Xinhua) — Les dirigeants des pays asiatiques et africains, réunis à Jakarta en Indonésie dans le cadre du sommet Asie-Afrique ont réaffirmé jeudi la poursuite de l’ Esprit de Bandung, le développement de la coopération gagnant- gagnant et la mise en place d’un ordre international plus rationnel.

Ayant pour thème “Renforcer la coopération Sud-Sud pour promouvoir la paix et la prospérité dans le monde”, ce sommet s’ est achevé sur l’adoption de trois documents.

“Nous avons adopté avec succès trois documents importants : le message de Bandung, la Déclaration sur la réaffirmation du Nouveau partenariat stratégique Asie-Afrique (NAASP), et la Déclaration sur la Palestine”, a déclaré le président indonésien Joko Widodo lors de la cérémonie de clôture.

L’Esprit de Bandung, tel qu’il a été inscrit dans la déclaration de la Conférence Asie-Afrique de 1955, également connue sous le nom de conférence de Bandung, reste tout aussi fort, pertinent et efficace comme fondation pour promouvoir un renforcement des relations entre les pays d’Asie et d’Afrique, indique le message de Bandung.

“Il continue de nous apporter une orientation pour résoudre les questions régionales et mondiales d’intérêt commun, conformément aux principes applicables de la Charte des Nations unies”, indique ce message.

L’Esprit de Bandung, qui met en avant la solidarité, l’amitié est la coopération, reste pertinent alors que le monde est toujours en proie à des déséquilibres, et loin de l’équité et de la paix, a déclaré le président indonésien.

Le sommet est parvenu à réussi à dégager des progrès réels pour poursuivre la coopération par des mesures concrètes comme indiqué dans la déclaration sur le renforcement du NAASP, a-t-il dit.

Dans la déclaration sur le NAASP, les dirigeants des pays d’ Asie et d’Afrique ont réaffirmé leur engagement à augmenter, approfondir et consolider la coopération de longue date entre les deux continents.

Ils se sont engagés à renforcer davantage leur collaboration pour développer “une infrastructure abordable et fiable” dans l’ objectif d’augmenter les interconnexions au niveau régional et ainsi de favoriser le commerce, l’investissement, les projets financièrement fiables, le développement industriel et la coopération maritime, indique la déclaration.

Le président indonésien a déclaré que les dirigeants et délégués travaillaient dur pour produire des mesures concrètes afin d’assurer la disponibilité de moyens financiers pour le développement des infrastructures, entre autres, par le biais de la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures.

Les dirigeants se sont également engagés à renforcer leur coopération dans d’autres domaines dont la lutte contre le terrorisme et le crime organisé transnational, la promotion de la sécurité alimentaire et énergétique, le développement de l’ économie bleue et de l’économie maritime, ajoute ce document.

Le sommet a reconnu la centralité du secteur maritime ainsi que l’importance stratégique de l’océan Indien pour participer au développement économique en Asie et en Afrique, a déclaré le coprésident du sommet et président du Zimbabwe, Robert Mugabe.

“La coopération maritime deviendra un des piliers du Nouveau partenariat stratégique Asie-Afrique”, a-t-il souligné.

Par ailleurs, les dirigeants des pays asiatiques et africains ont également réaffirmé leur “soutien à la lutte juste des Palestiniens pour regagner leur droit inaliénable à l’autodétermination, comprenant la réalisation de la souveraineté et l’indépendance de leur Etat de Palestine avec Jérusalem-Est comme capitale”, a insisté la déclaration sur la Palestine.

D’après cette déclaration, la seule solution viable au conflit israélo-palestinien est un accord qui mette fin à l’occupation israélienne illégale qui a commencé en 1967 et solutionne toutes les questions concernant le statut permanent. Et une solution juste, durable et totale du conflit israélo-palestinien est impérative pour atteindre la paix et la sécurité dans la région.

Dans ce document, les dirigeants asiatiques et africains ont également salué les programmes de renforcement des capacités menés par les pays asiatiques et africains pour soutenir le développement et renfocer les institutions nationales palestiniennes, qui sont cruciales pour la viabilité d’un gouvernement palestinien.

S’exprimant aux journalistes à la fin de la réunion de deux jours, le président indonésien a souligné l’importance du renforcement de la coopération Sud-Sud au travers d’initiatives et de programmes de développement des capacités et de coopération technique.

“Comme je l’ai dit, les pays situés autour de l’équateur jouent un rôle central pour renforcer cette coopération”, a-t-il souligné.

Le sommet a réussi à mettre en place des vraies mesures pour suivre la coopération de manière concrète, comme stipulé dans la déclaration de renforcement du NAASP, a-t-il expliqué.

Le sommet met en place un mécanisme opérationnel sur la supervision, et les ministres des Affaires étrangères des pays asiatiques et africains sont également appelés à organiser une réunion tous les deux ans en marge de la réunion de l’Assemblée générale des Nations Unies à new York, a-t-il déclaré aux journalistes. Les dirigeants ont également décidé de déclarer le 24 avril Journée Asie-Afrique et Bandung, capitale de la solidarité Asie-Afrique.

Laisser un commentaire