Les pays du bassin du Congo exhortés à transformer davantage de bois localement

Le ministre congolais de l’ Economie forestière et du Développement durable, Henri Djombo, a encouragé lundi à Brazzaville, les pays du Bassin du Congo à intensifier la transformation locale du bois, en vue de lutter contre la pauvreté et promouvoir l’économie verte dans la sous- région.

A l’occasion d’un forum international sur le développement durable de la filière bois dans la sous-région du bassin du Congo, M. Djombo a déclaré que ce forum vise à renforcer le dialogue entre les parties prenantes de la filière bois dans le bassin du Congo, afin de poursuivre les efforts du développement de cette filière et à encourager une transformation plus poussée de la matière bois au niveau local.

En 2010, selon lui, sur les 59 millions d’hectares attribués à l’exploitation, 30 millions d’hectares sont placées sous aménagement, soit 51% de la superficie mise en exploitation ; 4,5 millions d’hectares de forets sont certifiés, soit 19 % de la superficie forestière, contre 0,7 % dans le bassin de l’Amazonie et 3 % en Asie du sud-est.

Par ailleurs, la production des grumes est passée de 5 millions de mètres cubes environ à 7,5 millions, et le taux de transformation locale du bois qui était de 10 % dans le années 1960-1970, avec un rendement matière de 25 %, est en progression depuis l’année 2000, et se situe à 54 %, avec des proportions variant entre 39 et 88 %, a conclu M. Djombo.

Au cours de ce forum, les professionnels de la filière bois et les partenaires au développement, regroupés autours de la commission des forets d’Afrique centrale (COMIFAC), débattront également des perspectives du marché, des plantations forestières et se livreront à un dialogue constructif sur les perspectives du développement de la filière bois.

Les participants à ce forum vont par ailleurs consigner leurs échanges dans un livre blanc intitulé : “Vers une stratégie de développement de l’industrie de transformation du bois dans les pays du Bassin du Congo”, qui présente les enjeux de la filière bois et formule des stratégies et des actions visant la valorisation durable des ressources forestières.

Le bassin du Congo regroupe 10 pays, que sont le Gabon, le Cameroun, la Guinée équatoriale, la RD Congo, la République centrafricaine, la République du Congo, l’Angola, le Burundi, Sao Tomé et principe ainsi que le Tchad, avec une superficie totale d’environ 4 millions de kilomètres carrés, ainsi qu’une population de plus de 100 millions d’habitants.

Le bassin abrite une forêt primaire de 106 millions d’hectares, considérée comme le second poumon de la terre après la forêt de l’Amazonie.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :