Les pays africains appelés à renforcer la transparence en faveur des investissements

PORT-LOUIS, 7 août (Xinhua) — Le Premier ministre mauricien Navin Ramgoolam a exhorté les dirigeants africains à suivre l’exemple de l’île Maurice par la mise en place dans leurs pays respectifs des structures juridiques transparents pour assurer les investissements, indique un communiqué du bureau du Premier ministre.

Profitant du sommet USA-Afrique pour lancer cet appel, le Premier ministre mauricien a rappelé que les structures juridiques de sont pays ont été mis en place pour assurer la transparence et garantir les droits de propriété.

En outre, Maurice a mis en place, avec la participation de la Cour d’arbitrage international dans Haye, un centre d’arbitrage en vue de permettre aux parties de résoudre tout différend relatif à l’activité économique.

Maurice a également signé des accords avec au moins 35 juridictions pour réglementer les investissements, faisant référence à la décision de l’Ile Maurice et de l’Inde pour partager des informations sur les investisseurs.

“Il est essentiel que les pays africains mettent en place des structures de transparence pour lutter contre la fraude fiscale et les flux de fonds liés au terrorisme”, a-t-il dit.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :