Ouverture à Ouagadougou d'un colloque sur le terrorisme en Afrique de l'Ouest et au Sahel

OUAGADOUGOU, 18 avril (Xinhua) — Un colloque international sur les mécanismes de prévention et de lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest et au Sahel, s’est ouvert jeudi à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Organisé par le gouvernement burkinabé en collaboration avec le Danemark et le Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF), ce colloque de deux jours regroupe plus de 150 participants dont des décideurs politiques ouest-africains, des représentants d’organismes internationaux et des partenaires au développement.

Les participants doivent réfléchir sur les causes profondes de la montée de l’extremisme et du terrorisme et les actions à envisager pour mettre fin à ce phénomène. Ils devront également identifier les actions prioritaires pour renforcer les capacités des Etats et des acteurs locaux à la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme.

“Ce colloque se tient dans un contexte où les conséquences de l’extrémisme et du terrorisme, notamment au Mali sont une réalité”, a indiqué le secrétaire général du ministère burkinabé des Affaires étrangères, Eric Tiaré.

Pour le chef du département Afrique du ministère danois des Affaires étrangères, Brigitte Markussen, la rencontre va déboucher sur l’élaboration d’un document de recommandations assorti d’un agenda d’actions à mettre en oeuvre, à savoir des interventions locales efficaces, qui complètent l’action des acteurs internationaux et augmentent la capacité des populations à résister aux actions terroristes.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :