Nécrologie : l’écrivain et historien guinéen Djibril Tamsir Niane n’est plus

Nécrologie : l’écrivain et historien guinéen Djibril Tamsir Niane n’est plus

Intellectuel de grande réputation et contributeur à l’Histoire générale de l’Afrique de l’Unesco, Djibril Tamsir Niane avait 89 ans. Il a succombé ce 8 mars au Covid-19 à Dakar, au Sénégal, où il vivait ces dernières années et où il avait été hospitalisé.

La nouvelle a été annoncée à un correspondant de l’AFP par son petit-fils et homonyme Djibril Tamsir Niane. « C’est une perte énorme pour notre pays pour tout ce qu’il représentait. C’était une bibliothèque, mais il a consigné par écrit son savoir, et maintenant, c’est à nous de transmettre cet héritage à travers notamment sa bibliothèque, qu’il avait fondée et qui porte son nom à Conakry », a-t-il expliqué.

Un intellectuel enraciné au rayonnement international, Djibril Tamsir Niane, était un spécialiste de l’histoire et de la culture des peuples mandingues d’Afrique de l’Ouest qui vivent en Guinée, au Mali ou encore au Sénégal. Auteur à l’orée des années 1970 de Soundjata ou l’épopée mandingue, il avait dirigé la rédaction du volume IV de l’Histoire générale de l’Afrique, vaste projet lancé par l’Unesco pour remédier à l’ignorance sur le passé du continent.

Il était aussi l’auteur de pièces de théâtre et avait été emprisonné pour ses écrits sous le régime de l’autocrate Sékou Touré, dans les années 1960. Du coup, il avait été forcé à l’exil. Professeur honoraire de l’université Howard de Washington et de l’université de Tokyo, Djibril Tamsir Niane était aussi le père de l’ancienne mannequin Katoucha Niane, révélée par Yves Saint Laurent et retrouvée morte à l’âge de 47 ans, en février 2008, dans la Seine à Paris

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :