Nouvelle menace contre "la France et ses alliés" tenue par une organisation terroriste du nord du Mali

NOUAKCHOTT, 4 janvier (Xinhua) — Une organisation terroriste dite “Groupe des Mourabitounes de l’Azawad” a menacé de s’en prendre aux intérêts de la France et ses alliés en représailles à la poursuite de l’opération Serval dans le nord du Mali, dans un communiqué cité, samedi, par l’Agence Nouakchott d’Information ( ANI).

L’ANI est généralement informée sur la situation dans le nord du Mali et sur les groupes jihadistes qui s’y activent.

Le groupe des “Mourabitounes” est né d’une alliance scellée en août dernier entre les “Moulathamounes” et le Mouvement pour l’unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO).

Dans son communiqué, le porte-parole du groupe a souligné que ses membres “ont pu raffermir l’unité des gens de l’Azawad”.

“La France a tout fait pour contrecarrer le pouvoir islamique dans l’Azawad”, a-t-il affirmé, accusant les Français d’avoir recours à “l’intimidation, à l’humiliation et au massacre des populations de l’Azawad”.

Le communiqué, le premier rendu public par la nouvelle coalition jihadiste depuis sa création, souligne que “la France et son peuple subiront les conséquences de leur agression à l’image de l’Union Soviétique vaincue par les moujahidines en Afghanistan”.

Faisant le bilan de l’action des “moujahidines” (combattants) au cours de l’année 2013, le communiqué fait ressortir de ” nombreuses opérations de prises d’otages occidentaux exécutées par les Moulathamounes et le MUJAO, séparément avant de s’unir en août dernier pour agir ensemble”. Il cite à ce propos la prise d’otage du complexe gazier de Tiguentourine (Algérie), soulignant qu’elle est intervenue “en représailles à l’ouverture de l’espace algérien aux forces aériennes françaises pour bombarder l’Azawad”.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :