Nigeria : plus de 800 détenus s’évadent à la suite d’une attaque armée

0
387
Une prison au Nigeria

Plus de 800 détenus se sont évadés à la suite d’une attaque menée par des hommes armés non identifiés contre un centre de détention de l’Etat d’Oyo, dans le sud-ouest du Nigeria, a confirmé samedi le service correctionnel du pays.

Olanrewaju Anjorin, porte-parole du Service correctionnel nigérian (NCoS) de l’Etat d’Oyo, a déclaré dans un communiqué que 837 détenus en attente de jugement se sont évadés du centre de détention à sécurité moyenne situé dans la région d’Abolongo de l’Etat à la suite d’une attaque menée vendredi soir par des hommes armés contre l’établissement.

“Les envahisseurs sont arrivés au centre lourdement armés d’armes sophistiqués et après un violent affrontement avec les gardiens, ils sont entrés dans la cour en utilisant de la dynamite pour faire sauter le mur”, a-t-il précisé.

Selon M. Anjorin, les hommes armés ont libéré les 837 détenus en attente de jugement après être entrés dans le centre, mais les cellules abritant 64 condamnés n’ont pas été vandalisées. 262 des évadés ont été repris samedi, et les 575 autres toujours en fuite, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, une opération de recherche et de récupération a été lancée, a ajouté le porte-parole, exhortant la population locale à fournir des renseignements crédibles pour aider les agences de sécurité à retrouver les fugitifs.

Il y a eu ces derniers mois une série d’attaques d’hommes armés à travers le Nigeria, y compris des attaques contre des installations de sécurité comme des postes de police et des centres de détention.

Laisser un commentaire