Nigeria : libération d’une autre lycéenne enlevée par Boko Haram

Nigeria : libération d’une autre lycéenne enlevée par Boko Haram

L’armée nigériane a confirmé ce vendredi 20 mai 2016 l’identité d’une fille libérée par les troupes locales comme étant une des lycéennes enlevées de Chibok dans l’Etat nigérian de Borno (Nord-Est), par le groupe terroriste Boko Haram en avril 2014.

La fille, identifiée sous le nom de Sarah Luka, a été sauvée lors d’une opération jeudi dans le district de Damboa, a indiqué dans un communiqué le porte-parole de l’armée, le colonel Sani Usman.

Cette information intervient après la libération dimanche dernier d’Amina Al-Nkeki, une autre lycéenne de Chibok.

Sarah Luka faisait partie des 97 femmes et enfants sauvés lors de l’opération, au cours de laquelle 35 terroristes de Boko Haram ont été tués, selon le communiqué.

Sarah, qui serait la fille d’un pasteur à Chibok, a été identifiée comme étant le numéro 157 sur le catalogue des lycéennes fourni par les autorités nigérianes.

Selon l’armée, la lycéenne a révélé qu’elle était nouvelle dans le lycée de Chibok, où elle n’avait passé que cinq semaines avant d’être enlevée par Boko Haram il y a deux ans.

Au total, 276 lycéennes ont été enlevées par des combattants de Boko Haram depuis leurs dortoirs du lycée à Chibok en avril 2014. En plus des deux filles sauvées, 57 autres ont réussi à s’échapper.

Boko Haram se livre à ses actes de violence en 2009, tuant plus de 10.000 personnes, principalement dans le nord-est du Nigeria. L’armée nigériane a fait des progrès dans la lutte contre le groupe terroriste en 2015, en reprenant la plupart des zones contrôlées par le groupe.
Xinhua

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :