Nigeria : l'armée lance une attaque contre des camps de Boko Haram dans le nord-est

MAIDUGURI (Nigeria), 2 octobre (Xinhua) — L’armée nigériane a commencé des attaques aériennes et terrestres contre des nouveaux camps de la secte Boko Haram dans les États de Yobe et de Borno dans le nord-est du Nigeria, ont rapporté mercredi à Xinhua des sources de sécurité.

Les troupes sont intervenus dans la région suite à une recrudescence des attaques et des meurtres le long de la route Damaturu-Maiduguri et d’autres axes majeurs de la région, ont précisé ces sources.

“Il y a actuellement un bombardement aérien sur les camps de Boko Haram. Les troupes passent aussi au peigne fin l’axe Benisheik-Damboa à Borno avec l’aide du gouvernement local de Goniri et de Gujba dans l’État de Yobe”, a indiqué cette source.

Benisheik, une petite communauté le long de la route Maiduguri-Damaturu, et Gujba, au sud de Damaturu qui est la capitale de l’État de Yobe, ont connu des attaques récurrentes y compris le massacre de plus de 100 voyageurs à la mi-septembre et celui de 40 élèves de lycée, des crimes attribués aux insurgés de Boko Haram.

“L’opération enregistre quelques succès mais elle est toujours en cours. Nos chefs voulaient que l’opération soit menée avec discrétion », a indiqué un membre de l’armée, ajoutant que l’ armée avait décidé de recourir à des satellites pour identifier les déplacements des insurgés”.

“Ils se sont déplacés d’un point à un autre mais nous connaissons leur emplacement maintenant. Nos collègues y sont et je pense qu’ils auront tous les terroristes ou presque”, a-t-il dit.

Toutefois, le porte-parole de la 7ème Division de l’Armée nigériane, le lieutenant-colonel Sagir Musa, a déclaré aux journalistes mercredi à Maiduguri qu’il n’était pas informé d’une telle opération.

Interrogé sur un chasseur militaire repéré autour de Maiduguri et sur l’axe entre Bulunkutu et Damboa, il a déclaré qu’ il s’agissait d’un exercice militaire normal et qu’il n’y avait rien là de nouveau à signaler.

“Après les frappes chroniques de terroristes de Boko Haram sur la route Maiduguri-Damaturu, la 7ème Division de l’Armée nigériane est préoccupée et prend des mesures dans le but de contenir cette tendance déplorable non seulement sur cette route mais aussi sur les autres grands axes dans la zone sous sa responsabilité”, a déclaré M. Musa.

“Tout l’effort consiste à détruire le terrorisme et à assurer la protection des vies et des biens de nos concitoyens. La population civile est invitée à rester déterminée et vigilante à tout moment, car la 7ème Division est déployée avec pour but d’ éliminer cette folie”, a ajouté M. Musa.

Les activités de la secte Boko Haram ont augmenté récemment à Borno, un État de la région nord-est du Nigeria qui partage une frontière commune avec le Cameroun, le Niger et le Tchad.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :