Nigeria : des hommes armés attaquent la base de la force aérienne de Maiduguri

LAGOS, 2 décembre (Xinhua) — Des hommes armés appartenant apparemment à la secte Boko Haram ont lancé lundi matin une attaque contre la base de la Force aérienne nigériane dans la ville de Maiduguri (nord-est) dans l’Etat de Borno, tuant un nombre indéterminé de personnes, et ont forcé le gouvernement à imposer un couvre-feu de 24 heures, a révélé une source policière.

La source a indiqué à Xinhua que les insurgés ont envahi la ville et ont lancé des attaques coordonnées contre le Groupe composite 79 de la Force aérienne nigériane, le Bataillon de l’ artillerie 33 et un parc situé le long de la route Maiduguri-Kano.

Un porte-parole de l’armée, le colonel Muhammad Dole, a confirm é l’attaque mais a affirmé qu’elle a été repoussée.

“Dans les premières heures de lundi, les terroristes de Boko Haram ont tenté d’accéder à des formations militaires dans la mé tropole. Cependant, les troupes de la 7ème division de l’armée nig ériane ont réussi à repousser les insurgés et leurs ont infligé de lourds dégâts. La situation autour de l’aéroport international de Njamtilo et Maiduguri est calme et sous contrôle”, a-t-il ajouté.

“Nos troupes soutenues par les avions de la force aérienne nigé riane poursuivent actuellement les terroristes vers la route Maiduguri-Benisheik”, a-t-il déclaré dans un communiqué, en refusant de donner d’autres détails.

Par ailleurs, le gouvernement de l’Etat de Borno a imposé un couvre-feu de 24 heures dans l’Etat suite aux attaques contre les formations militaires.

“L’imposition d’un couvre-feu est nécessaire suite à l’attaque lancée à Maiduguri par des individus appartenant apparemment à Boko Haram dans les premières heures aujourd’hui”, a indiqué le communiqué citant le secrétaire du gouvernement de l’Etat de Borno, Amb baba Ahmad Jidda.

Le gouvernement d’Etat a appelé les habitants à rester calme et à respecter la loi jusqu’à ce que la situation soit sous contrôle, ajoutant que les agences de sécurité feront tout ce qui est possible pour assurer la sécurité et protéger les vies et les propriétés.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :