La Mission de maintien de la paix au Soudan du Sud espère des renforts sous 48 heures

NEW YORK (Nations Unies) 26 décembre (Xinhua) — La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud espère obtenir des renforts de maintien de la paix sous 48 heures, notamment des troupes et des hélicoptères, afin de protéger les civils piégés par un conflit qui aurait déjà fait un millier morts, a déclaré jeudi la numéro 1 de l’ONU dans le pays.

“Nous avons désespérément besoin d’améliorer nos capacité pour être en mesure de nous acquitter de notre mandat (de protection des civils) de manière beaucoup plus proactive”, a déclaré la représentante spéciale du secrétaire général pour ce pays, Hilde Johnson, depuis Juba, la capitale du Soudan du Sud, selon un communiqué de presse publié jeudi à New York.

Rappelant que plus de 50.000 civils avaient déjà trouvé refuge dans les différentes bases des Nations Unies, elle a souligné la nécessité de faire preuve d’une vitesse “sans précédent” pour obtenir les troupes et moyens nécessaires.

“Mais je tiens à le souligner : tous les Casques bleus ont pour ordre de recourir à la force lorsque des civils sont sous une menace imminente”.

Mardi, le Conseil de sécurité a suivi les recommandations du secrétaire général en autorisant le déploiement temporaire de renforts au sein de la MINUSS – 5.500 soldats et 440 policiers de plus -, ainsi que l’envoi d’actifs critiques, comme des hélicoptères de combat, pour aider la Mission, qui compte actuellement un effectif d’environ 7.000 personnels, à s’acquitter de son mandat.

Ces troupes supplémentaires seraient transférées au besoin depuis les opérations de maintien de la paix actuellement déployées en République démocratique du Congo (RDC), dans la région soudanaise du Darfour, à Abyei, en Côte d’Ivoire et au Libéria.

Les tensions au Soudan du Sud, la plus jeune nation du monde, ont dégénéré en un conflit ouvert le 15 décembre dernier après les accusations lancées par le gouvernement du Président Salva Kiir, contre son rival, l’ancien vice-Président Riek Machar, limogé en juillet, et auquel est attribuée une tentative présumée de coup d’état. M. Kiir appartient à l’ethnie Dinka et M. Machar à celle des Lou Nuer.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :