Mali: le capitaine Amadou Sanogo promu au grade de général de l'armée nationale

BAMAKO, 14 août (Xinhua) — Le capitaine Amadou Haya Sanogo, auteur du putsch militaire ayant renversé le régime le président Amadou Toumani Touré en mars 2012, a été promu mercredi à Bamako par un décret du président de la transition Dioncounda Traoré général de l’armée malienne, a appris Xinhua de son entourage au camp militaire de Kati, une banlieue de la capitale où réside l’ex- putschiste.

Le cas de l’ex-homme fort du Comité national pour le redressement de la démocratie et de l’autorité de l’Etat créé après la dissolution des institutions républicaines à la suite du coup d’Etat du 22 mars 2012 préoccupe au Mali avec notamment l’entrée en fonction du futur président élu au terme de l’élection présidentielle tenue le 28 juillet et le 11 août.

Considéré comme un caillou dans la chaussure des nouvelles autorités, Sanogo, qui avait auparavant été porté à la tête du Comité militaire de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité maliennes également basé à Kati, une banlieue située à environ 15 km de Bamako et non loin du palais présidentiel de Koulouba, est déclaré sur la touche par diverses sources visiblement bien informées.

Certaines de ces sources qui attribuent à celui que son entourage continue d’appeler « président », le déclarent sous la contrainte du départ du pays, sur la base d’accords secrets avec l’implication de puissances étrangères, avec son cercle de commandement afin d’épargner au nouveau pouvoir des manoeuvres de déstabilisation de leur part.

« Sanogo doit partir. C’est la condition sine qua non », a avancé à Xinhua une de ces sources au lendemain du second tour de la présidentielle tenu dimanche.

A Kati, les proches du désormais général quatre étoiles Amadou Sanogo, une promotion éclair à 41 ans, jurent en revanche la main sur le coeur que « le président » et eux-mêmes ne se mêlent plus de politique. « On est sous l’autorité des hommes politiques », ont-ils soutenu à Xinhua qui a tenté mercredi, sans y parvenir, de rencontrer le tombeur d’Amadou Toumani Touré alias ATT.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :