Mali : 36 morts dont 8 soldats dans les affrontements entre militaires maliens et rebelles touaregs à Kidal

BAMAKO, 18 mai (Xinhua) — Les affrontements de samedi entre l’armée malienne et les rebelles touareg du MNLA à Kidal ont fait 36 morts dont 8 soldats, et 87 blessés de part et d’autre, selon le ministre malien de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga.

Les affrontements avaient pour origine l’opposition des rebelles du MNLA à la visite, samedi, du Premier ministre malien Moussa Mara à Kidal.

Dans un communiqué rendu public dimanche, le ministre malien de la Défense indique que les forces armées et de sécurité maliennes, dans l’accomplissement de leurs missions de sécurisation du séjour du Premier ministre et de sa délégation à Kidal, ont eu à faire face à des actes de violence et d’agression perpétrés par le MNLA appuyé par des éléments des groupes terroristes.

“Au cours des affrontements, les forces armées maliennes ont enregistré huit morts et 25 blessés tandis que 28 morts et 62 blessés ont été dénombrés du côté des agresseurs”, précise le communiqué.

“Nos forces ont repris le contrôle de tous les bâtiments administratifs à l’exception, pour le moment du Gouvernorat où le MNLA et les terroristes détiennent une trentaine de fonctionnaires en otages”, ajoute le texte.

Le ministre rassure les Maliens que “conformément aux instructions du président de la République, chef suprême des armées, toutes les mesures conséquentes seront prises pour garantir la sécurité des personnes et de leurs biens à Kidal, consolider la souveraineté de l’Etat et protéger le processus de dialogue politique”, conclut le texte.

Par ailleurs, la tension est toujours vive dans la ville de Kidal où des militaires sont arrivés en renfort, a-t-on appris de source sécuritaire malienne.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :