Macron plaide pour un nouveau partenariat avec l’Afrique

Macron plaide pour un nouveau partenariat avec l’Afrique

LAGOS, 5 juillet 2018 – Le président français Emmanuel Macron a plaidé avec passion, mercredi dans la capitale économique du Nigeria, pour un nouveau partenariat, priorisant le rôle de l’entrepreneuriat dans la renaissance de l’Afrique, soulignant l’importance du secteur privé et encourageant la création d’un écosystème commercial qui exploite le dynamisme du secteur privé africain et surtout l’avenir de l’Afrique.

Macron a tenu une session interactive animée, devant 2 000 anciens élèves de la Fondation Tony Elumelu (TEF, en anglais), qui ont demandé conseil au jeune président sur la façon de développer leurs entreprises, d’atteindre les marchés européens, au milieu du nationalisme naissant et des guerres commerciales émergentes et les secrets de son succès politique. L’expérience de Macron d’un étranger, qui a transformé la politique française et s’est adressé directement à l’auditoire, a électrisé la salle.

“Aux jeunes entrepreneurs africains: n’écoutez jamais les gens qui vous disent d’attendre”, a-t-il déclaré. “Si vous croyez en vos projets: faites-le. Notre rôle est d’aider la nouvelle génération à saisir les opportunités et relever le défi. C’est ce qui sous-tend une nouvelle relation équilibrée. ”

Le fondateur de la TEF et président de Heirs Holdings et de la United Bank for Africa, Tony O. Elumelu, a modéré l’événement et ouvert en reconnaissant l’importance de l’occasion pour l’entrepreneuriat africain.  “Le président français reconnaît l’importance cruciale des entrepreneurs africains pour le développement économique durable sur le continent – il sait que le récit africain est en train de changer et va changer. Sa voix est rafraîchissante et bienvenue “, a-t-il dit. “Nous voulons que la France et le reste du monde réalisent que l’Afrique est un continent d’opportunités”.

Les deux dirigeants se tenaient côte à côte, entourés de femmes et d’hommes d’affaires émergents et établis de toute l’Afrique, au cours d’une session passionnante et parfois chargée. M. Elumelu a posé des questions à l’auditoire, tandis que le président Macron a répondu à une série de questions sur les migrations africaines, les marchés africains, français et européens, le rôle des forces de maintien de la paix d’Afrique de l’Ouest et l’intégration régionale.

En conclusion de l’événement, la Fondation Tony Elumelu a signé un accord avec l’Agence Française de Développement (AFD), la banque de développement française. L’accord a établi un partenariat de recherche pour examiner l’écosystème de l’entrepreneuriat en Afrique de l’Ouest, avec un accent particulier sur les pays francophones, un cadre de garantie de partage des risques et l’accès à des mentors de haut niveau pour les entrepreneurs TEF.

Créée en 2010, la Fondation Tony Elumelu (TEF) est la principale philanthropie en Afrique qui défend les entrepreneurs et les entrepreneurs à travers le continent. L’investissement à long terme de la Fondation dans l’autonomisation des entrepreneurs africains est emblématique de la philosophie de l’Africapitalisme de Tony Elumelu, qui positionne le secteur privé africain, et surtout les entrepreneurs, comme catalyseur du développement social et économique du continent. L’initiative phare de la Fondation, le TEF Entrepreneurship Program, est un engagement de 100 millions de dollars échelonné sur 10 ans pour identifier, former des mentors et financer 10 000 entrepreneurs capables de changer le visage des affaires en Afrique.

Laisser un commentaire