Lutte contre la piraterie : l'UE octroie aux pays de l'IGAD 37 millions d'euros

DJIBOUTI, 13 juin (Xinhua) — L’Union Européenne a octroyé jeudi aux pays de l’Autorité Intergouvernemental pour le développement (IGAD) un don de 37 millions d’euros dans le cadre de la lutte contre la piraterie maritime qui prend source dans cette région de l’Afrique de l’est et plus particulièrement de la Somalie.

Le chef de la délégation de la mission de l’Union Européenne, Joseph Silva, et le secrétaire exécutif de l’IGAD, Mahboub Mohamed Maaline, ont paraphé le document-cadre à Djibouti, au siège de cette organisation régionale.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme européen de promotion de la sécurité maritime régionale (MASE), conçu pour renforcer la sécurité maritime dans les eaux d’Afrique orientale et australe touchée de plein fouet depuis une décennie par la piraterie.

L’IGAD regroupe Djibouti, l’Erythrée, l’Ethiopie, le Kenya, la Somalie, le Soudan et l’Ouganda.

Approuvé fin 2011, le Programme MASE est financé par le 10ème Fonds européen pour le développement et regroupe quatre organisations sous-régionales en Afrique, à savoir le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), la Communauté de l’Afrique orientale (EAC), la IGAD et la Commission de l’Océan indien (IOC).

Le secrétaire exécutif de l’IGAD, M. Mahboub Maalin, qui a loué “la détermination de l’Union Européenne” a salué à cette occasion “l’aide constante” que l’UE apporte aux pays de la région de l’ Afrique de l’est et de l’Océan Indien dont les eaux maritimes sont devenues les moins sûres du monde à cause de la piraterie.

“Car, a-t-il dit, le renforcement de la sécurité dans les routes maritimes est crucial pour nous, parce qu’il profitera au commerce et à la croissance dans la région”.

Dans le cadre de la lutte contre la piraterie, l’UE a initié depuis 2008 l’opération navale Atalante, dont le quartier général est à Djibouti, et qui opère au large de la Mer Rouge et de l’ Océan Indien pour sécuriser cette route maritime qui est l’une des plus fréquentée par les navires commerciaux.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :