Lutte contre le terrorisme : Les armées du Niger et du Nigeria mutualisent leurs expériences

Lutte contre le terrorisme : Les armées du Niger et du Nigeria mutualisent leurs expériences

Une délégation de hauts responsables de l’armée du Nigeria séjourne depuis lundi dans la capitale nigérienne, Niamey, pour une visite d’échange et de partage d’expériences avec leurs collègues du Niger dans la lutte contre le terrorisme dans la région, a-t-on appris mardi à Niamey de source officielle.

Le Niger et le Nigeria, rappelle-t-on, sont deux pays voisins qui connaissent depuis des années une insécurité grandissante du fait des attaques meurtrières notamment du groupe terroriste Boko Haram logé au Nigeria depuis 2009, ayant causé des centaines de morts et des milliers de déplacés dans les deux pays.

La délégation du Nigeria qui séjournera au Niger jusqu’au 24 octobre prochain, a eu une première séance de travail avec les plus hauts responsables des Forces armés nigériennes, en présence du chef d’Etat major des Armées du Niger, le général Salifou Modi. Elle visitera par la suite des unités des Forces de défense nigériennes afin de s’imprégner des stratégies du Niger de lutte contre le terrorisme.

Selon l’attaché de défense à l’ambassade du Nigeria au Niger, le colonel Oumar Idriss, ils sont au Niger “particulièrement pour partager les expériences avec les Forces armées nigériennes, voir comment les armées nigériennes continuent à combattre le terrorisme”.

“Ce genre de rencontre est une opportunité pour qu’ensemble les Forcés armées du Niger et du Nigeria puissent aller à une étape supérieure dans la lutte contre le terrorisme”, a-t-il déclaré.

Il faut souligner qu’en plus du groupe Boko Haram, dans le bassin du lac Tchad, le Sahel fait actuellement face à d’autres fronts très actifs notamment les groupes terroristes proches d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), d’Ançar Dine et d’autres mouvements rebelles basés, depuis près de cinq ans, dans le Nord Mali, et les mouvements armés et autres bandits qui contrôlent le sud de la Libye depuis le renversement en 2011 du régime de Kadhafi.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :