L'Union africaine organisera une conférence sur le terrorisme

NAIROBI, 29 août (Xinhua) — Le Kenya abritera la semaine prochaine la conférence du Conseil de sécurité et de paix de l’Union Africaine (UA) pour discuter des dernières menaces sécuritaires sur le continent, a annoncé vendredi le ministère des Affaires étrangères du pays.

Dans un communiqué, le ministère a déclaré que la réunion aurait pour but de résoudre les problèmes liés au terrorisme et de trouver des stratégies continentales pour combattre cette menace.

“Au moins une dizaine de chefs d’Etat et de gouvernement sont attendus”, a indiqué le communiqué qui intervient alors que la menace des militants somaliens Al-Chebaab pèse lourdement sur le Kenya.

Des experts de la sécurité estiment que le crime organisé et le trafic de drogue influencent le développement politique, social et économique actuel de l’Afrique et valorisent le terrorisme.

L’UA a proposé la création d’un sous-comité de cinq membres du Conseil sur le terrorisme et le trafic de drogue dans le but d’examiner régulièrement les tendances du terrorisme et empêcher son financement.

Interpol a mis en garde lundi contre de nouvelles menaces sécuritaires émanant de bandes criminelles organisées dont des militants terroristes qui ont causé l’instabilité dans l’est de l’Afrique.

Le chef du bureau régional d’Interpol en Afrique de l’est, Rwego Francis, a déclaré lors de la Conférence annuelle de l’association des chefs de police d’Afrique de l’est organisée à Mombasa que les bandes organisées étaient devenues plus sophistiquées et étaient désormais dotées de technologies de pointe.

“Tous les crimes sont devenus transnationaux, aussi combattre le crise sans une approche régionale ne nous aidera pas. Nous devons renforcer la coopération en lançant des opérations simultanées”, a ajouté M. Rwego.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :