L'UNICEF s'inquiète de l'utilisation croissante de femmes et d'enfants comme kamikazes au Nigeria

NEW YORK (Nations Unies), 26 mai (Xinhua) — Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) s’est inquiété, dans un communiqué rendu public mardi, de l’utilisation croissante de femmes et d’enfants comme kamikazes au Nigeria.

Selon l’agence onusienne, 27 attentats suicides ont été enregistrés depuis le début de 2015, dont au moins trois-quarts ont été menés par des femmes et des enfants. “Les enfants ne sont pas à l’origine de ces attentats-suicides. Ils sont utilisés intentionnellement par les adultes de la manière la plus horrible”, a dénoncé la Représentante de l’UNICEF au Nigeria, Jean Gough, soulignant qu'”ils sont d’abord des victimes”.

La fréquence et l’intensité des attaques suicides impliquant des femmes et des filles ont fortement augmenté cette année. Des filles et des femmes ont été utilisées pour faire exploser des bombes ou des ceintures d’explosifs à des endroits très fréquentés, comme des marchés et des gares routières, a précisé l’UNICEF, ajoutant que depuis juillet 2014, neuf attaques suicides impliquant des enfants âgés entre 7 et 17 ans – toutes des filles – ont été signalées.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :