L'UA souhaite voir une baisse de 2% par an du chômage chez les jeunes et les femmes

ADDIS ABABA, 11 avril (Xinhua) — L’Union africaine (UA) a exhorté les pays membres à respecter leur engagement à réduire de 2% par ans le taux de chômage parmi les jeunes et les femmes.

Mustapha Sidiki Kaloko, commissaire pour les affaires sociales, a ajouté que dans les 50 années à venir, les pays membres de l’UA doivent s’efforcer pour que tous les travailleurs aient un travail décent et un revenu décent et bénéficient de régimes de protection sociale appropriés et de conditions meilleures de travail et de vie.

Il a lancé cet appel lors de l’ouverture d’une réunion des ministres en charge du travail et des affaires sociales, jeudi à Addis Abeba en Ethiopie.

La rencontre de deux jours a pout thème “renforcer la capacité des institutions du marché du travail en Afrique pour faire face aux défis actuels et futurs”.

M. Kaloko a fait remarquer qu’en Afrique, plus de 70% de la main-d’oeuvre se trouve dans l’économie informelle et le secteur rural.

“Les institutions du marché du travail ne répondent pas aux besoins de ces secteurs en termes de protection sociale, de développement des compétences, de services d’emploi et de gestion de la main-d’oeuvre”, a-t-il déploré.

Chaque année, jusqu’à 12 millions de jeunes africains entrent dans le marché du travail, selon l’Organisation internationale du travail (OIT).

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :