L’UA lance la Plateforme africaine de fournitures médicales pour répondre aux pénuries d’approvisionnement

L’UA lance la Plateforme africaine de fournitures médicales pour répondre aux pénuries d’approvisionnement

L’Union africaine (UA) a lancé jeudi la Plateforme africaine de fournitures médicales destinée à faire face aux pénuries d’approvisionnement dans la lutte que mène le continent contre la pandémie de nouveau coronavirus.

“Grâce à cette plateforme, nous nous attaquerons aux pénuries et à la sécurité de l’approvisionnement, assurerons la compétitivité des prix et la transparence des achats, réduirons les retards logistiques, simplifierons les processus de paiement et fournirons une plateforme commune où les gouvernements pourront accéder aux services de fournisseurs certifiés et de qualité”, a déclaré le président sud-africain Cyril Ramaphosa, président en exercice de l’UA, lors d’un point de presse en ligne.

Il a considéré cette plateforme développée en partenariat avec la Banque africaine d’import-export comme une “innovation révolutionnaire” et “un joyau de la couronne de coopération panafricaine”.

La plateforme est conçue comme un portail continental en ligne permettant à tous les pays africains d’accéder aux fournitures médicales essentielles et nécessaires dans la lutte contre le COVID-19, a déclaré M. Ramaphosa.

Rappelant que les acquéreurs seront des gouvernements et non des individus, il a déclaré que les pays africains vont être en mesure de s’approvisionner directement auprès de fabricants possédant des fournitures en quantité nécessaire et offrant des prix compétitifs.

Par exemple, une fois qu’un vaccin sera disponible, celui-ci sera ajouté à ce portail conformément à l’engagement pris par les pays africains d’assurer un accès équitable à tout type de médicaments vitaux, a ajouté M. Ramaphosa.

Par ailleurs, les pays africains auront facilement accès à un marché en ligne en un seul clic au lieu d’en passer par un processus onéreux et long qui force à parcourir le monde pour se procurer des fournitures médicales, a estimé le président sud-africain.

En mettant en commun les besoins du continent, les pays africains parviennent à atteindre des quantités d’échelle et offrent aux fournisseurs un marché important et garanti, sans passer par des intermédiaires le long des chaînes d’approvisionnement, a-t-il dit.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :