L’UA déplore le niveau élevé de la corruption en Afrique

L’Union africain (UA) a déploré samedi le niveau élevé de la corruption de l’Afrique.

S’exprimant devant la presse à Nairobi en marge de la Retraite du Conseil exécutif de l’UA, la présidente de la Commission de l’UA, Nkosazana Dlamini-Zuma, a indiqué devant la presse à Nairobi que la corruption érode la confiance des citoyens sur leurs gouvernements.

« Cela nie les ressources gouvernementales nécessaires pour la fourniture des services sociaux essentiels tels que l’éducation et la santé », a indiqué Mme Dlamini-Zuma.

Elle a déclaré que la corruption est partiellement due aux valeurs qui prévalent au continent.

« Nous avons tendance à imiter ceux qui se livrent à la surconsommation. Ces modes de vie ne peuvent pas être maintenues sur les salaires normaux et pas conséquent les gens recourent aux actes de corruption », a-t-elle ajouté.

Mme Dlamini-Zuma a souligné la nécessité d’inculquer aux citoyens les valeurs exactes qui favorise le bien-être sociétal.

Elle a indiqué que certains pays africains ont fait des progrès dans la lutte contre ce vice.

« Ils ont promulgué des lois contre la corruption, qui sont exécutées quel que soit le statut des personnes impliquées dans le crime », a-t-elle affirmé.

Elle a indiqué que la corruption accentue la pauvreté au continent. « Il est paradoxal de constater que l’Afrique a de riches ressources mais que ses citoyens sont pauvres », a-t-elle dit.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :