L’Ouganda bloque Facebook et Twitter à la veille des élections

L’Ouganda bloque Facebook et Twitter à la veille des élections

Le président ougandais Yoweri Museveni a annoncé mardi soir que son gouvernement avait bloqué Facebook et Twitter dans le pays en raison des pratiques jugées abusives de ces réseaux sociaux.

Les deux géants américains ont continué de bloquer les comptes de certains partisans du parti au pouvoir, le Mouvement de résistance nationale (NRM), malgré les protestations du gouvernement, a expliqué le président ougandais dans un discours télévisé.

Le refus par ces sociétés de débloquer ces comptes a incité le gouvernement ougandais à finalement décider de bloquer tout accès dans le pays à Facebook et à Twitter, a poursuivi M. Museveni.

Nous ne saurons tolérer d’arrogance de la part de quiconque vient décider à notre place ce qui est bon et ce qui est mauvais“, a-t-il dénoncé, ajoutant que “si on veut opérer en Ouganda, il convient que (ces réseaux) soient utilisés équitablement par tous ceux qui le désirent“.

Les Ougandais se rendront aux urnes jeudi pour désigner leur président et leurs députés. Les responsables politiques et leurs partisans utilisent les réseaux sociaux pour faire campagne en raison des mesures gouvernementales visant à limiter tout rassemblement pour éviter la propagation du nouveau coronavirus.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :