L'ONU encourage les pays les moins développés à renforcer leur croissance

ADDIS ABEBA, 20 novembre (Xinhua) — Même si les pays les moins développés (PMD) bénéficient d’une croissance modérée et d’une expansion continue de leur revenu par habitant, leur croissance tend à être trop peu partagée et sa contribution à la réduction de la pauvreté à être limitée, indique le Rapport 2013 de l’ONU sur les PMD.

Les PMD ont bénéficié de taux de croissance de leur produit int érieur brut (PIB) relativement élevé entre 2002 et 2008, toutefois cette croissance ne s’est pas traduite en emplois, selon un rapport publié mercredi à Addis Abeba.

Le Rapport 2013 sur les PMD publié par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) sous le titre “La Croissance associée à l’emploi pour un développement durable et inclusif”, indique que la croissance dans les PMD n’a pas généré suffisamment d’emplois “de qualité”, offrant des salaires plus élevés et des meilleures conditions de travail, en particulier chez les jeunes.

Environ 16 millions d’emplois supplémentaires sont nécessaires chaque année dans les 49 pays les plus pauvres du monde, indique ce rapport qui recommande d’intensifier les efforts en vue d’ employer cette vaste ressource pour améliorer l’ampleur et les perspectives de croissance de leur économie.

Sur les 49 PMD que compte le monde, 34 sont situés en Afrique, neuf en Asie, un dans la région des Caraïbes et cinq dans la ré gion Pacifique.

Les PMD sont confrontés à un défi démographique impressionnant, car leur population combinée, dont 60 % environ appartient à la classe d’âge de moins de 25 ans, doit selon les projections doubler pour atteindre 1,7 milliards d’habitants d’ici à 2050.

Ces pays pauvres devraient créer environ 95 millions d’emplois pour absorber les nouveaux entrants sur le marché du travail d’ici à la fin de cette décennie, et encore 160 millions d’emplois dans les années 2020, prévoit ce rapport.

La population jeune en âge de travailler des PMD devrait s’ envoler de 168 millions d’habitants en 2010 à 300 millions d’ici à 2050, soit une augmentation de 131,7 millions de personnes, selon ce reportage.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :