L’ONU condamne les violences en Guinée après le scrutin présidentiel

L’ONU condamne les violences en Guinée après le scrutin présidentiel

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a condamné jeudi les violences en Guinée après l’élection présidentielle du 18 octobre, a déclaré son porte-parole.

M. Guterres a été profondément attristé par la perte de vies et la destruction de biens. Il a exprimé ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaité un rétablissement complet aux blessés, a indiqué Stéphane Dujarric dans un communiqué.

Le secrétaire général a appelé toutes les parties à prendre immédiatement des mesures pour mettre fin à la violence, exhortant les forces de sécurité à faire preuve d’une retenue maximale en cette période sensible.

Il a encouragé tous les acteurs à attendre l’annonce des résultats officiels par les autorités électorales et à résoudre tout différend éventuel par le biais de mécanismes juridiques établis.

M. Guterres a réitéré l’engagement de l’ONU à soutenir les efforts du pays pour désamorcer rapidement les tensions et promouvoir le dialogue et la cohésion nationale.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :