Libye : le bilan dans les affrontements à Benghazi s'élève à 52 morts

BENGHAZI (Libye), 17 octobre (Xinhua) — Au moins 18 personnes ont été tuées dans des combats violents à Benghazi, ville importante située dans l’est de la Libye, entre les forces du général dissident Khalifa Haftar et les milices islamiques, amenant le bilan à 52 morts, ont indiqué vendredi des sources médicales.

Au cours des deux derniers jours, au moins 34 personnes ont été tuées dans une attaque lancée par les forces du général Haftar, soutenues par l’armée. Pourtant, les affrontements de vendredi ont été les plus violents dans une zone densément peuplée.

Les affrontements ont eu lieu tôt vendredi entre les citoyens armés soutenant l’armée et les forces de Khalifa Haftar, un général à la retraite. Selon des témoins, des armes légères et lourdes ont été utilisées dans les affrontements qui se sont poursuivis toute la journée alors que les habitants étaient pris au piège.

Dans d’autres quartiers, des hélicoptères ont lancé des raids sur les localités de Laithi, Boatni et Al-Masakin, situées dans le sud-est de la ville, sur la route menant à l’aéroport international de Benghazi, où l’armée est stationnée. Plusieurs explosions et des tirs sporadiques pouvaient également être entendus dans différentes parties de la ville, selon des témoins sur place.

Khalifa Haftar, qui a joué un rôle important dans le renversement de l’ancien dirigeant Mouammar Kadhafi, a lancé l’opération contre les groupes armés islamistes de Benghazi depuis le mois de mai. Cette opération, baptisée “Dignité”, a pris pour cible les groupes armés islamistes tels que Conseil de la Choura et Ansar al-Charia.

Mais les troupes du général retraité ont récemment essuyé des revers et ont perdu la plupart de leurs bases à Benghazi. A l’heure actuelle, ses troupes contrôlent seulement l’aéroport Beinina de Benghazi et les zones aux alentours.

La Libye connaît une escalade drastique des violences depuis le renversement du régime Kadhafi en 2011. Les djihadistes islamistes et les milices pro-laïques se disputent villes et villages depuis des mois, et les combats se poursuivent près de Tripoli, Benghazi et Gharyan.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :