Libye : les affrontements se poursuivent entre l'armée et les groupes armés à Tripoli

TRIPOLI, 18 novembre (Xinhua) — Des affrontements ont éclaté lundi dans la capitale libyenne Tripoli entre les groupes armés de la ville de Misrata (ouest) et l’armée nationale, a rapporté un correspondant de Xinhua présent sur les lieux.

“Les brigades de Misrata quittent la ville progressivement. Certaines se trouvent encore ici à Salah Din”, a déclaré à l’agence Xinhua un officier de l’armée libyenne. De nouvelles barricades ont rapidement été dressées dans la zone pour éviter tout débordement dans les quartiers résidentiels.

Dimanche soir, le conseil local de la ville de Misrata a annoncé le retrait progressif de ses groupes de miliciens de la capitale libyenne ainsi que de ses représentants au Parlement libyen et au gouvernement dimanche.

La décision est intervenue après que le Premier ministre libyen Ali Zeidan eut demandé aux brigades de Misrata de quitter les casernes basées à Tripoli où elles étaient présentes depuis la fin de la révolution en 2011, demande formulée suite à l’effusion de sang de vendredi qui a fait 43 morts et 460 blessés.

Théoriquement rattachée au ministère de la Défense, la brigade Bouclier de Misrata considérée comme ayant un statut semi-officiel qui lui permet de fonctionner de façon autonome lorsqu’elle le souhaite.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :