Libye : 27 tués et 72 blessés dans des heurts entre tribus rivales

TRIPOLI, 12 janvier (Xinhua) — Vingt-sept personnes ont été tuées et 72 autres blessées dans des heurts entre tribus rivales dans la ville libyenne de Sabha et d’autres régions du sud du pays, a annoncé dimanche soir le gouvernement intérimaire libyen.

De violents heurts entre les tribus Tabu et Awlad Sulieman ont éclaté suite à une attaque lancée vendredi soir par des assaillants contre une base militaire dans la ville de Traghen, à 80 kilomètres de Sabha, selon un communiqué publié par le gouvernement.

Un certain nombre de soldats ont été tués dans cette attaque, aggravant les tensions entre les deux tribus rivales. La violence s’est répandue rapidement dans le sud du pays, jusqu’à la ville principale de Sabha, faisant augmenter le nombre de morts.

Dimanche, le gouvernement intérimaire a formé une cellule de crise pour faire face à la situation dans la ville de Sabha. Le ministre de la Défense a ordonné le déploiement de militaires dans les régions les plus touchées par la violence, ajoute le communiqué.

Des équipes médicales d’intervention rapide ont été envoyées à Sabha pour porter secours aux blessés, alors que des efforts ont été faits par des aînés des tribus pour tenter d’abaiser les tensions.

La tribu Tabu en Libye se plaignait fréquemment de la marginalisation sous le régime de Kadhafi, et lors de la guerre civile de 2011, les hommes de la tribu ont été au premier rang du soulèvement. Leurs demandes pour une autonomie se sont multipliées après le soulèvement, suite à une nouvelle vague de violence et d’anarchie dans la région.

Les heurts entre Tabu, l’un des groupes indigènes de culture minoritaire en Libye, et la tribu arabe Awlad Suleiman avaient fait 70 morts en mars 2012.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :