jeudi 6 octobre 2022

Le SG de l’ONU appelle à faire de l’Afrique une réussite

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé dimanche à agir pour faire de l’Afrique une réussite.

Le monde doit voir l’Afrique pour ce qu’elle est : une terre au potentiel et aux ressources énormes, a-t-il déclaré lors de la réunion inaugurale de la Global African Business Initiative (GABI). “Guidés par l’Agenda 2030 pour le développement durable et l’Agenda 2063 de l’Union africaine, nous pouvons et devons changer de paradigme”.

En travaillant ensemble, les gouvernements et le secteur privé peuvent créer les conditions du succès. Des investissements audacieux et de nouveaux modèles de financement peuvent placer les objectifs de développement durable (ODD) au cœur des modèles économiques, a-t-il ajouté.

Chaque secteur de l’économie africaine est en croissance, de l’industrie manufacturière à l’agriculture, des services à la finance. La population jeune et active du continent représente une main-d’œuvre dynamique et un marché de consommation et d’affaires massif. Et l’accord sur la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) accélérera encore les possibilités d’investissement et de commerce, a-t-il noté.

Malheureusement, l’Afrique est confrontée à d’énormes vents contraires et à des crises dont elle n’est pas responsable, qu’il s’agisse de la COVID-19, du chaos climatique ou de la crise ukrainienne ; qu’il s’agisse des inégalités croissantes, de la crise du coût de la vie, de l’inversion des objectifs du Millénaire pour le développement ou d’un système financier mondial truqué contre l’Afrique et nécessitant une réforme fondamentale, a déploré M. Guterres.

“Mais nous sommes ici ensemble parce que nous savons que le temps est venu d’agir sur la base d’un nouveau récit : mettre en évidence les possibilités de nouveaux modèles de financement et de nouvelles technologies, reconnaître l’émergence des industries créatives et culturelles de l’Afrique sur la scène mondiale, se concentrer sur la transition climatique et la transformation des systèmes alimentaires, et assurer la pleine participation des femmes, des jeunes et de la diaspora africaine”, a-t-il nuancé.

“Cette initiative inaugurale Global Africa Business vise à transformer ces possibilités en pratiques commerciales ambitieuses qui profitent aux populations. Les Nations Unies sont votre partenaire indéfectible pour créer les conditions de la réussite commerciale en Afrique et dans le monde. Et l’Afrique reste notre première priorité dans tout ce que nous faisons”, a affirmé M. Guterres.

Le lancement de la GABI a été organisé par le Pacte mondial des Nations Unies en partenariat avec l’Union africaine et plusieurs autres agences de l’ONU en Afrique.

L’événement de lancement de deux jours a lieu à New York, en marge de la semaine de haut niveau de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Laisser un commentaire

économie

Covid-19 : l’OMS appelle tous les pays à renforcer la surveillance pour faire face à une nouvelle hausse des cas

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS), s’attend à une hausse du nombre de contaminations par le nouveau coronavirus ainsi que du nombre de personnes...

Afrique subsaharienne : la Banque mondiale abaisse ses prévisions de croissance pour 2022

Le ralentissement de la croissance mondiale, les vagues de sécheresse, la hausse de l'inflation et la remontée des taux d’intérêt se sont ajoutés aux...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
958 votes · 959 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité