Le Mali met en garde la France à cause du survol de son territoire par un avion

0
639
Le porte-parole du gouvernement mali, colonel Abdoulaye Maïga

Par un communiqué signé du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, porte-parole du gouvernement, le Mali dénonce le survol de son espace aérien par un engin français.

Le gouvernement malien informe l’opinion qu’un aéronef de l’armée française de type A400, immatriculé FRBAN a effectué un vol sur le trajet Abidjan-Gao-Abidjan dans la journée du mardi 11 janvier 2022.

« Ledit aéronef qui était en violation manifeste de l’espace aérien malien, avait à la fois éteint son transpondeur pour ne pas être identifié et coupé la communication avec les organismes maliens de contrôle aérien », écrit le porte-parole du gouvernement de transition du Mali. En dépit de cette « manœuvre frauduleuse », poursuit le colonel Abdoulaye Maïga, les capacités de défense nationales récemment acquises, ont permis d’identifier et tracer la trajectoire de l’avion.

Le gouvernement du Mali indique avoir dénoncé cette « violation de l’espace aérien du Mali » auprès des autorités françaises qui, rappelle-t-il, ont décidé de soutenir les sanctions de la CEDEAO parmi lesquelles figure la fermeture des frontières terrestres et aériennes de ses pays membres avec le Mali, excepté la Guinée. Par réciprocité, le Mali a décidé de fermer également ses frontières avec les membres de la CEDEAO hormis la Guinée, rappelle le communiqué.

Le Mali qui indique prendre à témoin l’opinion nationale et internationale, « décline toute responsabilité relatives aux risques auxquels les auteurs de ces pratiques pourraient s’exposer, en cas de nouvelle violation de notre espace aérien ».  

Laisser un commentaire