Le conflit centrafricain peut-il s’exporter en RDC (3/3) ?

Le conflit centrafricain peut-il s’exporter en RDC (3/3) ?

De temps en temps, on note des tensions entre réfugiés centrafricains et populations congolaises autour de la rivière Ubangui. Ils se disputent les champs, les zones de pêche, etc. Cette rivière Ubangui constitue la frontière naturelle entre la République démocratique du Congo et la République centrafricaine.

De la ville de Gbadolité, nous reprenons la route en direction de la cité de Mobayi-Mbongo. C’est au nord de la RDC. Après 25 km de route, apparaît à notre gauche une rivière magnifique, l’Ubangui. Elle mesure 2 272  km de longueur. Le niveau de la route très élevé par rapport à la rivière me permet de l’observer comme du haut d’une falaise. Je contemple cette eau douce qui coule lentement mais sûrement. Au moins dix pirogues ont échoué à son port ce jour-là. Puis à une dizaine de mètres de là, une sorte de bâtisse d’où partent des câbles électriques hautes tensions, vient s’ajouter au décor qui se déploie sous mes yeux. Il s’agit de la centrale hydroélectrique de Mobayi-Mbongo… Lire la suite

 

Cette enquête sur les réfugiés centrafricains, dernière de la série, a été réalisée par Habari RDC de la République démocratique du Congo, en partenariat avec Tchadinfos dans le cadre du projet d’investigation transfrontalier de Naila porté par CFI .

(Re) Lire :

2 Commentaires

  1. L’afflux des réfugiés centrafricains, une menace pour le Tchad ? (1/3) – Tchadinfos.com
    2 octobre 2018 at 15 h 49 min Répondre

    […] La suite est disponible ici : Le conflit centrafricain peut-il s’exporter en RDC ? (2/3) – Le conflit centrafricain peut-il s’exporter en RDC ? (3/3) […]

  2. Le conflit centrafricain peut-il s’exporter en RDC ? (2/3) – Tchadinfos.com
    2 octobre 2018 at 15 h 51 min Répondre

    […] Le conflit centrafricain peut-il s’exporter en RDC ? (3/3) […]

Laisser un commentaire