Le chef de l’ONU profondément choqué par les charniers en Libye

Le chef de l’ONU profondément choqué par les charniers en Libye

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a exprimé vendredi son profond choc quant à la récente découverte de plusieurs fosses communes en Libye, a-t-on appris d’un communiqué onusien.

La majorité des tombes se trouvent à Tarhouna, une ville située à 65 km au sud-est de Tripoli.

Le secrétaire général appelle à une enquête exhaustive et transparente et à traduire les auteurs en justice. Il appelle en particulier les autorités à sécuriser les fosses communes, à identifier les victimes, à établir les causes de la mort et à rendre les corps à leurs proches“, indique le communiqué.

Le chef de l’ONU souhaite une fin immédiate des combats en Libye, rappelant à toutes les parties conflictuelles en Libye leurs obligations dans le cadre du droit international humanitaire et du droit international relatif aux droits de l’Homme.

“Le secrétaire général se félicite de la reprise des travaux de la Commission militaire conjointe libyenne et espère qu’un cessez-le-feu sera bientôt conclu”, ajoute le document.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :