dimanche 26 septembre 2021

Le chef de l’ONU demande au Conseil de sécurité de soutenir la création d’une force conjointe au Sahel

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a appelé lundi le Conseil de sécurité à faire preuve d’ambition dans sa décision à propos de la création d’une force militaire conjointe dans la région du Sahel, dans l’ouest de l’Afrique.

“J’invite le Conseil à faire preuve d’ambition au moment de prendre sa décision. Un soutien politique fort au Groupe des cinq (G5) dans le Sahel et une aide matérielle et opérationnelle adaptée à l’ampleur de la tâche sont essentiels”, a-t-il déclaré au Conseil de sécurité au cours d’un débat de niveau ministériel.

Le G5 comprend le Mali, le Niger, le Burkina Faso, le Tchad et la Mauritanie, des pays qui ont créé une Force conjointe pour lutter contre une menace djihadiste croissante dans la région du Sahel, en Afrique de l’Ouest.

Etant donné l’évolution rapide de la situation et les risques de contagion généralisée dans la région, ne pas agir pourrait avoir des conséquences graves pour la région et au-delà, a averti M. Guterres.

Il s’est dit préoccupé par la situation dans la région du Sahel. “La pauvreté, le sous-développement et le changement climatique ont contribué à l’émergence de graves crises humanitaires et sécuritaires. La faiblesse des institutions, l’exclusion et la marginalisation de certains groupes sont exploitées par les extrémistes et les terroristes. La porosité des frontières ne fait que faciliter le trafic d’êtres humains, d’armes et de drogues, entre autres activités criminelles”, a-t-il fait remarquer.

Il a souligné que la création de la force conjointe du G5 dans le Sahel attestait de la détermination de ces cinq pays à travailler de concert pour faire face à la menace. “Aujourd’hui, nous avons l’occasion de les soutenir, et d’inverser ensemble le cours des événements”, a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

économie

Burkina Faso : plus de 2200 écoles fermées à cause de la situation sécuritaire

Au Burkina Faso, en fin d'année scolaire et à la date du 28 mai 2021, 2.244 établissements scolaires ont été fermés, avec 304.564 élèves...

Tchad: Mahamat Idriss Déby est arrivé au Congo Brazzaville

BRÈVE - Comme annoncé hier, le président du Conseil militaire de transition, Mahamat Idriss Déby Itno est à Brazzaville au Congo. Il est en...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
422 votes · 423 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité