L'Algérie condamne le double attentat-suicide de N'Djamena et salue l'engagement du Tchad contre Boko Haram

ALGER, 15 juin (Xinhua) — L’Algérie a, par la voix du porte-parole de son ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, condamné le double attentat-suicide ayant ciblé lundi le commissariat central et l’école de police de N’Djamena, dans la capitale du Tchad.

“Nous condamnons vigoureusement les deux attentats-suicide meurtriers qui ont ciblé ce matin le Commissariat central et l’école de police dans la capitale tchadienne N’djamena”, a indiqué le responsable algérien, assurant par ailleurs que son pays salue “l’engagement et les efforts déployés par le Tchad (… afin de) neutraliser le groupe terroriste Boko Haram”.

Selon le gouvernement tchadien, au moins 27 personnes, dont 4 terroristes, ont trouvé la mort dans cette série d’explosions et 101 ont été blessées.

C’est la première fois que la capitale tchadienne est touchée par de telles attaques terroristes. Si les auteurs de ce double attentat ne sont pas encore formellement identifiés, à N’Djamena, nombreux sont ceux qui estiment que c’est l’oeuvre de la secte terroriste nigériane Boko Haram.

Le Tchad a engagé, depuis février 2015, des troupes dans la lutte contre Boko Haram que mènent les pays voisins du Nigeria.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :