L'Afrique du Sud restituera les actifs de la Libye

LE CAP, 19 juin (Xinhua) — Le gouvernement d’Afrique du Sud restituera à la Libye les actifs que feu le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi aurait caché dans ce pays, a déclaré mercredi le président Jacob Zuma. Cette mesure sera exécutée en accord avec le protocole de l’ONU, a déclaré M. Zuma à l’Assemblée nationale (Parlement) au Cap. Le gouvernement sud-africain a annoncé vendredi qu’il restituerait les fonds et avoirs libyens dans le cadre d’un accord conclu avec Tripoli.

Des représentants du gouvernement libyen ont rencontré récemment le ministre sud-africain des Finances Pravin Gordhan pour demander la récupération de ces actifs, selon M. Zuma.

Les deux parties ont convenu que la restitution de ces fonds serait menée conformément au protocole de l’ONU, selon M. Zuma.

Le gouvernement Libyen a créé en 2012 un organisme unique pour coordonner la restitution des actifs à la Libye, et cet organisme coopère à cet effet avec une commission de l’ONU constituée en application de la résolution du Conseil de sécurité 1970 de 2011 ainsi qu’avec le Panel d’experts.

Le montant des fonds et avoirs libyens à restituer reste inconnu.

M. Zuma a indiqué qu’il n’était pas certain si l’argent en question appartenait à M. Kadhafi ou au gouvernement libyen.

On pense que les avoirs du gouvernement libyen s’élevaient à plus d’un milliard de dollars en devises, en or et en diamant, détenu auprès de quatre banques et deux compagnies de placement en Afrique du Sud.

M. Kadhafi aurait pour sa part accumulé quelque 80 milliards de dollars d’actifs dans le monde entier.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :