L'Afrique perd 4 milliards de dollars en pertes de grains post-récolte selon le FAO

LUSAKA, 15 mai (Xinhua) — L’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a récemment indiqué que l’Afrique subsaharienne perd plus de 4 milliards de dollars américains par an en raison de pertes de grains post-récolte.

George Okech, le représentant de l’organisation en Zambie, a déclaré qu’il était nécessaire que les pays de la région sub-saharienne proposent des mesures visant à réduire les pertes.

Dans son allocution prononcée lors d’une réunion technique sur la réduction des pertes post-récolte en Afrique sub-saharienne dans la capitale zambienne, Lusaka, le responsable a déclaré qu’il était impératif pour les Etats membres d’aborder le gaspillage de céréales à travers l’ensemble de la chaîne alimentaire dans le cadre de stratégies alimentaires nationales.

Entre temps, l’Union africaine (UA) a déclaré que la réduction des pertes post-récolte était essentielle dans la promotion de la sécurité alimentaire, la réduction de la pauvreté, la création d’opportunités de génération de revenus ainsi que la promotion de la croissance économique dans les pays africains.

Janet Edeme, une représentante de l’UA à la même réunion, a déclaré que son organisation, à travers le Programme de développement de l’agriculture en Afrique (CAADP), avait mis en place un plan d’action pour réduire les pertes de 10% en réalignant des stratégies d’intervention pour améliorer l’efficacité dans le traitement des processus post-récolte.

La réunion devrait, entre autres choses, parvenir à d’importantes mesures pour harmoniser les activités pour la gestion des pertes post-récolte.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :