« L'Afrique devrait construire l'Afrique pour les Africains » Barack Obama

DAR ES SALAAM, 1er juillet (Xinhua) — Le président américain Barack Obama a déclaré lundi que l’Afrique devait s’élever par elle-même dans l’intérêt de ses peuples.

« L’Afrique devrait construire l’Afrique pour les Africains », a déclaré M. Obama lors d’une conférence de presse conjointe en présence de son hôte, le président tanzanien, Jakaya Kikwete, au palais présidentiel à Dar es Salam.

Il a déclaré que les Etats-Unis oeuvraient pour aider l’ Afrique à se construire, « les Africains doivent jouer leur rôle ».

S’exprimant lors de la dernière étape de sa tournée dans trois pays africains qui l’a conduit au Sénégal, en Afrique du Sud et en Tanzanie, M. Obama a réitéré le soutien continu de son pays à la Tanzanie.

« Il s’agit de ma première visite en Tanzanie.. et j’entretiens un lien spécial avec ce pays. Mon père est originaire de la région est-africaine », a déclaré M. Obama.

« Habari Zenu », a déclaré M. Obama pour saluer les journalistes présents à la conférence de presse, se disant impressionné par la façon dont la Tanzanie continue de renforcer la démocratie, la transparence, le parlement et l’opposition.

Il s’est dit également convaincu que le processus d’examen constitutionnel déterminera l’avenir de la Tanzanie.

M. Obama a promis un soutien financier important pour la lutte contre le braconnage et le trafic d’animaux, déclarant que son pays avait décidé d’attribuer des millions de dollars supplémentaires à la lutte contre le braconnage en Afrique.

Selon lui, des efforts devraient être déployés de manière collective pour assurer la protection de la vie sauvage .

Pour sa part, M. Kikwete a remercié les Etats-Unis pour leur soutien par le biais du Millennium Challenge Corporation (MCC) dans les domaines du développement des infrastructures telles que les routes, l’éducation, l’eau et la lutte contre le VIH/Sida.

Avec le soutien du MCC, la Tanzanie a pu réduire les infections de VIH/Sida de 50 %, ajoutant que ce soutien a également permis de réduire les cas de paludisme et de mortalité infantile, a poursuivi le président tanzanien.

M. Kikwete a ajouté que la visite de M. Obama et de son prédécesseur, George W. Bush, était très importante pour la Tanzanie.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :