L'Afrique appelée à booster le commerce entre les Etats du continent

ADDIS-ABEBA, 27 janvier (Xinhua) — L’Afrique doit booster le commerce entre les pays du continent et augmenter les investissements pour propulser le développement économique, a indiqué lundi un officiel de l’Union africaine (UA).

Le niveau actuel du commerce entre les Etats africains reste bas, a déclaré la commissaire de l’UA en charge du Commerce et de l’Industrie, Fatima Haram Acyl, lors d’une conférence de presse en marge de la 24ème Session ordinaire du Conseil exécutif qui se tient dans la capitale éthiopienne.

Estimé à 12 % (sans compter le secteur informel), Mme Haram Acyl a déclaré que le commerce intra-africain ne pouvait être catapulté que si le continent se penchait d’abord sur sa capacité productive.

« Le commerce intra-africain est actuellement estimé à 12 %, mais notre souhait est de le voir croître à 50 % d’ici 2063. Mais cela ne pourra se faire que si nous développons notre capacité de production », a-t-elle déclaré à Xinhua dans une interview.

L’UA a adopté « l’Agenda 2063 », cadre de planning stratégique fixant le chemin de croissance et de développement de l’Afrique pour les 50 prochaines années visant à atteindre un développement et une intégration socio-économiques accélérés. Mais pour l’ officielle, l’Afrique n’atteindra pas les objectifs de l’« Agenda 2063 » si elle continue à dépendre de l’exportation des matières premières au lieu des produits finis.

L’Afrique, a conclu Mme Haram Acyl, devra appliquer ses programmes de développement dans différents secteurs de l’économie pour atteindre la croissance et le développement.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :