“La pandémie de COVID-19 a mis en lumière les faiblesses structurelles de nos systèmes de santé en Afrique”, Moussa Faki Mahamat

0
399
Président de la Commission de l'Union africaine

La pandémie de COVID-19 a mis en lumière les faiblesses structurelles des systèmes de santé en Afrique, a déclaré jeudi le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat.

Il a émis ces remarques en s’adressant à une session ordinaire de deux jours du Comité des représentants permanents (CRP) de l’UA, qui se tient à partir de jeudi.

“La pandémie de COVID-19, au-delà de ses effets sanitaires et socio-économiques désastreux, a surtout mis en lumière les faiblesses structurelles de nos systèmes de santé en Afrique”, a noté M. Mahamat dans des propos relayés par Xinhua.

M. Mahamat a dit aux envoyés des pays africains d’envisager des initiatives qui permettraient d’améliorer les systèmes de santé en Afrique.

“L’attention que vous aurez à accorder aux modalités d’opérationnalisation du CDC Afrique, aux partenariats dans la fabrication des vaccins et à l’aspect quantitatif des instruments de ratification pour la création de l’Agence africaine des médicaments, facilitera certainement l’amorce d’une rupture avec le schéma actuellement dominant et à inscrire l’Afrique dans une approche renouvelée des questions de santé”, a-t-il indiqué.

La réunion du CRP, qui réunit virtuellement les envoyés des pays africains, devrait examiner les projets d’ordre du jour et de décisions de la 40e session ordinaire du Conseil exécutif et l’ordre du jour de la 35e session ordinaire de l’Assemblée de l’UA, qui se tiendront respectivement les 2 et 3 et les 5 et 6 février.

Laisser un commentaire