La BAD lance à Abidjan un forum sur l’importance du leadership dans le développement

ABIDJAN, 1er septembre (Xinhua) — La Banque africaine de développement (BAD) a lancé lundi à son siège d’Abidjan son “Forum Baobab”, une série de conférences sur “les multiples facettes du leadership pour le développement africain” animées par des intellectuels “d’envergure internationale” et des “innovateurs”.

Le forum a pour objectif de “réfléchir sur la façon de combler les écarts de développement existant sur le continent”, de trouver et de partager de nouvelles idées à même de relever les défis auxquels fait face l’Afrique, selon une note d’information de la BAD transmise mardi à Xinhua.

Selon Rakesh Nangia, évaluateur général de la BAD, cité par la note d’information, le Forum Baobab vise essentiellement à “promouvoir des idées concrètes et les meilleures pratiques qui conviennent au développement de l’Afrique”.

Il s’agit, a-t-il expliqué, de trouver des “solutions nouvelles et innovantes” en s’appuyant sur “la capacité de rassemblement de la BAD pour réunir des fils et des filles de l’Afrique parmi ceux qui ont le mieux réussi”, mais également d’offrir une plate-forme de discussion sur “les questions émergentes” et sur “l’orientation future du continent”, tout en mettant en avant les réalisations personnelles des conférenciers.

Le forum va mettre l’accent sur les différents aspects du leadership que la BAD juge essentiel pour la mise en œuvre réussie de son programme de transformation de l’Afrique sur la période 2013-2022.

“Les intervenants ont été sélectionnés avec soin, pour veiller à ce que des enseignements de nature générale soient diffusés dans les secteurs de développement prioritaires, tels que la gouvernance, la santé, les affaires et la finance”, fait savoir la note d’information.

Les conférences seront animées par l’ancien président capverdien, Pedro Pires, lauréat du Prix d’excellence Mo Ibrahim en matière de leadership en Afrique, l’ex-président de la BAD, Donald Kaberuka, et l’ancienne directrice générale du Groupe de la Banque mondiale et ex-ministre des Finances du Nigeria, Ngozi Okonjo-Iweala.

D’autres personnalités africaines de “grande compétence” vont également se joindre aux conférenciers pour débattre de l’importance du leadership au quotidien pour l’avenir de l’Afrique.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :