"Le Kenya a rejeté le chantage de la Cour pénale internationale" Yoweri Museveni

NAIROBI – Le président ougandais Yoweri Museveni a félicité les électeurs kényans (pour avoir) rejeté le chantage de la Cour pénale internationale, en élisant comme président Uhuru Kenyatta.

M. Museveni s’exprimait mardi près de Nairobi à la cérémonie de prestation de serment de M. Kenyatta, élu président du Kenya alors qu’il doit comparaître le 9 juillet devant la CPI pour son implication présumée dans les violences ayant suivi le précédent scrutin présidentiel de fin 2007 au Kenya.

Le président ougandais, hôte d’honneur de la cérémonie d’investiture, a estimé que des entités et personnalités qu’il n’a pas nommées avaient détourné la CPI de sa mission originelle.

Ils utilisent maintenant (la CPI) pour mettre en place les dirigeants de leur choix en Afrique et éliminer ceux qu’ils n’aiment pas, a estimé le chef d’Etat ougandais, vétéran de la scène politique africaine, suscitant les applaudissements de la foule, mais précisant s’exprimer sur ce sujet à titre personnel.

Uhuru Kenyatta proclame pour sa part son innocence des faits pour lesquels il a été inculpé par la CPI, mais il a assuré qu’il se plierait à ses obligations et qu’il participerait à son prochain procès, prévu à La Haye, en dépit de ses nouvelles fonctions présidentielles.

(©AFP / 09 avril 2013 13h43)

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :