Kenya: l'attaque d'un centre commercial à Nairobi fait au moins 30 morts et des dizaines blessés

NAIROBI, 21 septembre (Xinhua) — L’attaque perpetrée samedi par des hommes armés contre un centre commercial de Nairobi, la capitale du Kenya, a fait au moins 30 morts et des dizaines de blessés, selon un nouveau bilan communiqué samedi soir par la Croix-Rouge du Kenya.

“Le nombre de morts a augmenté à 30 personnes et plus de 60 personnes ont été blessées et hospitalisées”, a déclare le secrétaire général de la Croix-Rouge du Kenya, Abbas Gullet à l ‘agence Chine Nouvelle.

Il a dit que comme l’opération de secours était toujours en cours, le bilan des victimes pourrait encore s’alourdir parce que certaines personnes étaient toujours retranchées dans le centre commercial.

Mais selon le ministère de l’Intérieur, il n’y a plus d’otages dans le centre.

Les autorités kényanes ont envoyé des unités d’élite, appuyées par des vehicules blindés sur place pour appuyer la police qui encerclait le centre commercial, fréquenté par les Kényans riches et des expatriés.

Des hommes armés ont attaque samedi matin à 10H30 heure locale le centre commercial Westgate de cinq étages qui abrite une 80 boutiques et un supermarché, retenant plusieurs personnes en otages, selon la police.

Le secrétaire général du ministère de l’Intérieur, Mutea Iringo, a déclaré qu’il s’agissait d’une attaque terroriste, bien que les auteurs ne soient pas encore connus.

Selon un otage libéré par les ravisseurs, les assaillants munis de mitrailleuses ont ouvert le feu sur les clients dans le centre commercial, affirmant avoir vu plusieurs corps sur le sol après la tuerie.

Certains témoins ont qualifié les assaillants d'”étrangers”, faisant référence à des islamistes shebab somaliens.

Le Kenya est le théâtre de plusieurs atttentats depuis octobre 2011 après l’entrée de l’armée kényane sur le territoire somalien pour poursuivre les shebab, suite à l’enlèvement de plusieurs étrangers sur le territoire kényan à la frontière avec la Somalie.

Le groupe islamiste somalien shebab a dit samedi soir dans un message affiché dans son compte sur Twitter avoir mis en garde à maintes reprises le gouvernement kényan que son refus de retirer ses troupes de Somalie aurait de graves conséquences.

“Le gouvernement kényan a cependant fait la sourde oreille à nos mises en garde et continue à massacrer les musulmans innocents en Somalie”, affirme les shebab.

“L’attaque du centre commercial Westgate n’est qu’une infime partie de ce que les musulmans subissent en Somalie aux mains des invahisseurs kényans”, disent encore les shebab dans leur message.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :